Un ETAI (Etudiants Toulousains pour l'Aide Internationale)

Un ETAI (Etudiants Toulousains pour l'Aide Internationale)
Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
mot de passe oublié ?
Actualités

Réunion publié le 30-01-2014
Jeudi 16 octobre, 12h30
Salle Poulhies, Bâtiment A, 1er étage
Faculté de médecine Rangueil


Ordre du jour :
-Présentation nouveau bureau
-Présentation de l'asso

-Planification des prochaines actions

Ouvert à tout le monde!!


Flux RSS

Nos partenaires

 
partenaires


Associations partenaires

Cette année et pour les trois prochaines nous aurons le plaisir de travailler avec l'association Bane Nakham qui nous introduit au Laos et nous permet de communiquer avec les habitants.
Nous entretiendrons aussi un partenariat avec l'association Solidarité Express, composée d'anciens participants au jeu télévisé Pékin express, qui ont permis la construction d'un puits dans ce village.



PROJET 2014 - 2015

Cette année, il n'y a non plus 1 mais 2 projets concommitants ! Et cela grâce à l'augmentation du nombre de bénévoles au sein de l'association.

Projet 1 : FINITION DE L'ECOLE DE BAN PHONTAD

Pour terminer l'école de Bane Phontad dont la construction a commencé l'été 2014, 4 groupes vont se relayer de début juin à fin juillet avec l'objectif de :
- construire les toilettes
- poser l'électricité
- installer des ventilateurs, mettre la déco, etc...

Projet 2 : CONSTRUCTION D'UNE ECOLE A BAN TANGLANG

Il s'agit d'un nouveau projet : la contruction d'une école dans un village non loin de Ban Phontad, à Ban Tanglang. Cette construction consiste en :
- la dalle de béton
- construction des murs
peintures
pose des fenêtres et des portes.

Sachant qu'il y a déjà les fondations qui ont été faites par les villageois.




Bane Nakham, Laos, septembre 2013-Août 2016.

Depuis le 4 décembre 2013, le projet au village de Ban Phontad est officiellement le nouveau cheval de bataille d'Un ETAI.
Ban Phontad est un village du
sud du Laos
, situé à environ 40km de Paksé, dans la province de Champassak. Le village compte près de 500habitants dont 120enfants environ. 80 fréquentent l'école actuellement.
.
 

Notre mission est comparable à celle effectuée à 100km de là de 2010 à 2013, dans le village de Ban Saeng. Elle consiste en la construction d'une nouvelle école, à partir de fondation pré-éxistante, de toilettes et d'un château d'eau, ainsi que l'apport de matériel au dispensaire, construit par l'association Bane Nakham, qui manque de moyens. Nous aurons aussi un rôle pédagogique avec des ateliers de français ou d'anglais, des cours de sensibilisations à l'hygiène. Enfin, il y aura un aspect ludique avec des activités avec les enfants notamment. Ce sera l'occasion d'un échange de culture et de savoirs franco-laotienne entre les bénévoles et les villageois, et pas seulement un apport d'argent et un vecteur de développement.

L'école avant le début des travaux, 2013 

Le village a vu débuter la construction de son école la toiture ayant été financée par la Fondation Vanna-Thihanep et les fondations par l'association Bane Nakham, basée à Léguevin près de Toulouse. Elle a aussi financée la construction d'un dispensaire au village. Elle a surtout contribué au développement du village Bane Nakham voisin avec la construction d'une route reliant la nationale au village, une école, un château d'eau...
C'est cette association qui nous a mis en contact avec le village et par laquelle nous pouvons discuter concrètement des détails de notre mission à l'autre bout du monde.
Elle a été séduite par notre expérience dans la région et sur des projets ressemblants et la dynamique qui anime notre association, lui permettant de s'assurer que nous sommes à même de mener ce projet à bien.
Un puit a aussi été construit par l'association Solidarité express.

                Le puits              
                                                         



Le projet est établi sur trois ans et doit donc se terminer à l'été 2016.



Mission 2014 :

Quatre groupes d'étudiants se sont rendus dans le village, hébergés par le chef du village, pour mener à bien la construction de l'école.
Les travaux ont avancés très vite, la dalle de béton au sol a été coulée, les murs élevés et peints, les volets et les portes peintes et posées. En raison de la mousson, une murette le long de la coursive n'a pas pu être construite, les villageois sont cependant en possession du matériel permettant de la construire.
On se félicite de l'avancée des travaux, qui fut plus rapide que prévue, les élèves ayant pu faire leur rentrée dans cette nouvelle école, même si les travaux ne sont pas finis.

L'an prochain, il faudra finir l'école et commencer la construction des toilettes et du château d'eau.

De plus, un groupe a pu se rendre dans le village de Ban Saeng où nous avions construit un école lors de notre précédent projet. Nous avons pu constater de petit dégâts des eaux suite aux grosses pluies de la saison des moussons, mais un bon état général. Les villageois ont même construit une extension, avec une nouvelle classe, ainsi que les fondation pour un mât de drapeau et un portail en dur à l'entrée.